Une semaine qui apaise

Avec le recul, cette semaine avec vous se détache pour moi comme le temps fort de cette année. Et ce qu’il y a de formidable et de réconfortant, c’est que ce temps fort n’est pas le résultat d’une exaltation mais de quelque chose de calme et de solide. A la sortie de cette retraite, il n’y pas de marche à redescendre pour retourner dans le monde et prendre de plein fouet la déception du retour. Bien au contraire, on a l’impression d’avoir grandi, on comprend mieux le monde, on l’aime plus, peut-être aussi on le maîtrise mieux.