Trois modes de séjours

Quel séjour à la communauté Gennésaret ?

Vivre avec nous

Nous proposons à ceux qui viennent partager notre vie fraternelle :

  • notre vie de prière en particulier les temps de louange du matin et la prière partagée le soir.
  • les activités de la maison (cuisine, travaux d’aménagement, potager, etc.)

et de cheminer avec le soutien d’un accompagnement spirituel. C’est à dire d’approfondir dans la Foi et l’Amour sa relation à Dieu et ce qui peut y être une gêne.

Découvrir Dieu dans le quotidien

A la suite de notre sainte Patronne Thérèse de l’Enfant Jésus et de la sainte Face nous essayons de donner de l’importance à chaque moment de la journée. Pour nous, tout peut permettre de recevoir la vie de Dieu. 2Par le quotidien « banal » des activités2 _ C’est très souvent l’occasion de prises de conscience qui vont permettre d’être dans la réalité. Ces activités ont pour raison première de servir de support au cheminement et sont parfois choisies en fonction de celui-ci. Elles sont aussi une reconnaissance de la réalité des nécessités d’une vie incarnée (par exemple:si on veut manger, il faut préparer le repas et quand on a mangé, il faut faire la vaisselle…) 2Par la vie fraternelle2
Pour nous, accueillir, c’est : - tenter de tout mettre en œuvre pour que celui qui vient puisse rejoindre le Seigneur, ou plutôt se laisser rejoindre par Lui. - chercher à être signe de l’amour que Dieu a pour celui qui vient, et laisser passer cet amour à travers des petits gestes tout simples. L’accueilli va nous demander plus de fantaisie ou plus de rigueur, plus de souplesse ou plus de fermeté, plus de présence ou plus de discrétion et ce, tous les jours. Il va nous demander de l’imagination, celle de l’Amour pour susciter le geste, la parole, le silence qui sera « espace de Vie » pour lui.
Cette attitude d’accueil nous cherchons à la vivre dans toutes nos relations. Il n’y a pas d’un côté la personne en accueil et de l’autre celles qui accueillent. Ce « creuset » va permettre des prises de conscience et surtout, pour chacun de faire l’expérience du respect et de la reconnaissance. 2Par la prière2 Celle-ci rythme notre journée. Elle s’articule autour de temps personnels (oraison) et communautaires où toutes les personnes présentes dans la maison se retrouvent. Ces temps peuvent prendre des formes de prière différentes : louange, lecture de la Parole de Dieu, adoration, chapelet…
Temps, par excellence, de disponibilité à l’Amour de Dieu, ces temps de prière sont l’occasion de croissance dans le cheminement au cours des séjours. C’est aussi l’occasion de lui demander, soutenu par la prière de frères et sœurs, de venir apaiser, guérir, convertir, libérer ce qui en a besoin dans notre histoire. 2Par l’écoute2 Ce sont des temps déterminés avec un frère ou une sœur de la communauté, au cours desquels la personne en « séjour » exprime son vécu et ses questionnements. 2Par l’accompagnement spirituel2 Ce sont aussi des temps déterminés et réguliers, avec un frère ou une sœur de la communauté, au cours desquels se vit une écoute de l’Amour de Dieu à l’œuvre dans l’histoire de la personne qui chemine, et le soutenir dans sa recherche de la vérité de tout son être.
Ces temps d’accompagnement sont une façon de vivre la Parole de Jésus dans Matthieu 18, 20 « Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » Nous sommes deux à se mettre à l’écoute de l’Esprit Saint pour comprendre ce qu’il veut révéler.
Ces temps d’accompagnement sont aussi une expérience d’humilité car s’appuyer sur un frère ou une sœur n’est pas « chose facile » mais une grâce dans la croissance, la confiance et l’apprentissage de l’écoute de la volonté du Père.
Ces temps d’accompagnement sont enfin le meilleur moyen pour ne pas tomber dans notre tendance « naturelle » de vouloir maitriser tout ce qui nous concerne et « être notre propre maître »

Durée des séjours

  • une journée : pour certaines personnes c’est une formule qui leur permet à la fois de vivre leur vie de famille et de travail tout en ayant un ressourcement par cette halte fraternelle.
  • un séjour de contact : nous le proposons à toute personne qui fait la demande d’un séjour plus long. c’est l’occasion pour elle et nous de vérifier si la vie ensemble est la solution pour soutenir son cheminement
  • un séjour de cheminement sur la durée a pour raison d’être de permettre à la personne de cheminer au rythme des étapes que le Seigneur lui propose de vivre. « L’accueil » peut consister en un temps de prière, un temps d’écoute ou le plus souvent en un temps de vie avec la communauté. L’accueil, c’est surtout « porter dans la prière » ceux que le Seigneur donne d’accueillir. C’est l’expression de la vocation et le cœur de notre mission de communauté d’affiliation carmélitaine. Cela se vit de deux façons complémentaires : * la plus visible : ce sont les temps de prière commune avec les personnes au cours desquels elles peuvent exprimer leur demande et « toucher la frange du manteau de Jésus ». * la plus discrète : ce sont les temps d’intercession que chacun peut se sentir appelé à vivre, dans le secret de sa relation à Dieu ou en lien avec la personne concernée. La participation au travail manuel dans la maison communautaire est l’un des moyens privilégiés à Gennésaret pour favoriser la Guérison Intérieure de la personne accueillie. La réalisation de quelque chose de concret est un lieu de vérité, la matière ne triche pas. C’est un lieu où on ne peut échapper à la réalité.